Sélectionner une page
Actualités
Économie d’énergie : Levallois mobilisée

Feux tricolores

Le contexte économique et géopolitique a accéléré les démarches d’efficacité et de sobriété énergétique. Depuis le début de la mandature, Madame le Maire, Agnès Pottier-Dumas, Madame Sophie Deschiens, Adjointe au Maire déléguée à l’Environnement et aux Bâtiments municipaux, Conseillère régionale d’Île-de-France, et Madame Isabelle Coville, Adjointe au Maire déléguée au Développement durable, ont fixé des objectifs d’optimisation énergétique. Une démarche accentuée sur les derniers mois. Ainsi, le plan pluriannuel d’investissement entrepris depuis de longues années par la direction des Services techniques a été renforcé. Si l’engagement de la Ville doit être exemplaire, avec des actions concrètes et efficaces sans dégrader le cadre de vie offert aux Levalloisiens, ces derniers ont également  un rôle à jouer pour encore améliorer l’efficacité énergétique de la Ville.

Tous les carrefours à feux tricolores sont équipés en LED. Ce qui a permis de diviser par 3 les consommations énergétiques pour les 60 carrefours dotés  de 260 points lumineux.  La consommation ainsi diminuée s’établit désormais à 40  000kWh.

Éclairage public

La Ville dispose de 5 500 points lumineux. Depuis 10 ans, via son Plan Pluriannuel d’Investissement, la Ville remplace les luminaires ancienne génération par des luminaires à LED dont la puissance est comprise entre 24 et 48 W. Ce programme de rénovation des luminaires conjugue à la fois des objectifs énergétiques, de réduction des nuisances lumineuses et de protection de la biodiversité.

Les parcs et jardins ne sont pas oubliés.

Le parc de la Planchette et le parc des 5 Continents Jacques Chirac sont équipés de luminaires avec détection de mouvements et un abaissement des lumières.

L’extinction des parcs et jardins  durant la nuit nécessite :

  • D’une part le remplacement des luminaires existants par des LED.
  • D’autre part de les équiper d’une commande indépendante d’alimentation.

Isabelle COVILLE

Adjointe au Maire déléguée au Développement durable, aux Mobilités, à la Lutte contre l’habitat indigne, à la Rénovation énergétique et aux Associations.

***

Maîtriser les consommations et lutter contre les surconsommations d’énergie sont une priorité pour tous dans cette période de transition énergétique. La politique que nous menons depuis de nombreuses années, comme en témoignent les exemples de ce cahier spécial, est orientée autour de trois axes :

1- Mener une politique ambitieuse et innovante. L’innovation est à la fois technologique, comportementale ou organisationnelle. Cela signifie que nous devons parvenir à diminuer toujours plus nos consommations à la fois par des actions d’ampleur en favorisant les énergies à usages décarbonés par exemple dans les transports ou les constructions et par des petits écogestes de tous les jours.

2- S’informer c’est déjà agir. Les communes ont un rôle primordial à jouer pour sensibiliser les citoyens, tant sur les bons gestes à adopter que sur les aides publiques dont ils peuvent bénéficier, et ce dans leur propre intérêt et celui des générations futures.

3- Ne pas confondre vitesse et précipitation, pour reprendre les mots de Jean-Marc Jancovici : “La sobriété énergétique ne peut être ni subie ni rapide. Au minimum, elle doit être acceptée, au mieux désirée.” Cette transition vers la sobriété nous concerne tous, mais la politique de la Ville en la matière, menée par Madame le Maire, Agnès Pottier-Dumas sera aussi basée sur une évaluation juste et mesurée des conséquences sur la vie quotidienne des Levalloisiens et ne se fera que sur la durée. 

Bâtiments publics

La direction des Bâtiments municipaux a poursuivi et intensifié le programme LED dans son patrimoine bâti : crèches, écoles, équipements sportifs et culturels, ainsi que dans les bâtiments administratifs. La consommation ainsi diminuée, s’établit à 190 260kWh, ce qui correspond à une économie constatée de 30 000€ par an sur l’ensemble des factures d’électricité du patrimoine bâti.

Plus d’un tiers des luminaires ont déjà été remplacés par des LED. En 10 ans, ce poste a diminué de 20%. La consommation ainsi diminuée s’établit désormais à 2 900 000 kWh.

Levaparc mise sur l’éclairage dynamique

Après avoir mené un test grandeur nature en juin 2022 dans le parking Georges-Pompidou, qui s’est avéré concluant avec une baisse de la facture de 10% les premiers mois, Levaparc a décidé de déployer depuis la rentrée, l’éclairage dynamique dans les 21 parkings publics. Les néons et luminaires s’allument uniquement quand une présence (voiture ou piéton) est détectée. Le reste du temps, ils s’éteignent complètement. Ainsi, de larges heures d’éclairage sont économisées chaque jour et nuit, notamment dans les niveaux inférieurs (moins sollicités que les premiers). Ces économies d’énergie sont sans contrainte pour les utilisateurs.Cet éclairage dynamique est déjà installé dans six parkings : Louise-Michel, Voltaire, Général-Leclerc, Youri-Gagarine, Marjolin et Pompidou.

Enseignes lumineuses et bureaux

Le 1er septembre, la Municipalité a envoyé un courrier à tous les commerçants de la Ville pour leur rappeler la réglementation en vigueur. Les enseignes lumineuses doivent être éteintes à 22h et peuvent être rallumées à 6h du matin. Les vitrines doivent quant à elles être éteintes à 1h du matin au plus tard ou une heure après la cessation d’activité de l’établissement. Un courrier a également été envoyé aux entreprises pour les sensibiliser à la prévention, à la réduction et à la limitation des nuisances lumineuses. Les éclairages intérieurs des locaux à usage professionnel doivent être éteints au plus tard une heure après la fin de l’occupation des lieux et  rallumés à partir de 7h du matin ou une heure avant le début de l’activité si celle-ci s’exerce plus tôt.

Chauffage : des systèmes qui s’adaptent pour une consommation énergétique optimisée

Pour ce qui concerne le chauffage, tous les équipements de la Ville sont pourvus de systèmes qui s’adaptent toujours davantage au besoin réel et permettent de délivrer une consommation énergétique optimisée. La Municipalité œuvre depuis de nombreuses années pour optimiser la consommation et les dépenses énergétiques.

Chauffage  :GTC et GTB

La crise énergétique touche de plein fouet les ménages et les collectivités. Dès 2013, la Ville a choisi d’abandonner la chaufferie urbaine de Levallois qui fonctionnait à 100% au gaz, au profit de chaleur importée auprès de la CPCU (réseau de chaleur de la Ville de Paris), et dont le mix énergétique est constitué à plus de 50% d’énergies renouvelables (principalement issue de l’incinération et valorisation des ordures ménagères).

Ce mix permet aujourd’hui d’amortir en partie l’effet des hausses du prix du gaz qui a explosé en deux ans (+600% du prix du MWh). Dans la continuité et en soutien au développement du réseau de chaud urbain sur le territoire de la Ville, les Services Techniques et les délégataires poursuivent le programme de raccordement des équipements publics réduisant drastiquement l’impact du prix du gaz sur les factures énergétiques des bâtiments.

Les bâtiments de la Ville sont équipés de système de  gestion centralisée (GTC, Gestion Technique Centralisée) et GTB  (Gestion Technique du Bâtiment).

Des capteurs thermiques permettent d’ajuster le chauffage et des capteurs de CO2 ajustent la vitesse de ventilation et respectent et des capteurs de CO2 ajustent la vitesse de ventilation et respectent les ajustements (éclairage éteint en soirée, réduction ou arrêt de la ventilation, baisse de la température de chauffe, etc.).

Le Centre aquatique, le conservatoire, le palais des sports Marcel-Cerdan, le gymnase Éric Srecki et le groupe scolaire Buffon (certifié HQE Haute Qualité Environnementale) sont équipés de GTB.

Froid

Conformément à un engagement de campagne de Ma-dame le Maire, Agnès Pottier-Dumas, dès le début de la mandature, les Services techniques ont élaboré un Plan Pluriannuel d’Investissement en collaboration avec le délégataire du réseau de froid CRISTALIA.

À ce jour, sont raccordés : la Médiathèque Eiffel, le palais des sports Marcel-Cerdan, les tennis Louison- Bobet et le Centre de loisirs Françoise-Dolto. Ces raccordements procurent un confort thermique d’été supprimant l’utilisation ponctuelle de matériels de climatisations mobiles particulièrement énergivores et émetteurs de CO2.

Le système Degré Bleu au Centre aquatique de Levallois

L’énergie consommée par le Centre aquatique est principalement destinée au maintien de la température de l’eau des bassins. La fréquentation scolaire et les exigences sportives imposent une eau à environ 28°C.

Le CAL dispose d’un bassin sportif de 800 m3 et d’un bassin scolaire de 500 m3. Ces bassins sont filtrés, et les normes d’hygiène imposent une filtration complète des eaux du bassin en 4h.

Ainsi, la consommation énergétique des  bassins pour maintenir les bassins à température constante, en raison de la filtration et de la déperdition thermique, représente 70% de la facture. Le CAL est équipé depuis sa construction d’un échangeur thermique récupérant la chaleur des eaux usées, permettant de garantir une part importante de l’énergie dans le maintien de la température de l’eau. Il s’agit du système De-gré Bleu. En 2021, le besoin total des deux bassins s’élevait à  541 MWh, dont 392,8 MWh fournis par Degré Bleu. En 2021 toujours, ce système a permis d’économiser 50 000€ sur le fonctionnement du CAL.

Isolation innovante, rénovation énergétique et comportements éécoresponsables

La Fondation du Protestantisme aide les églises et associations protestantes de France à mieux gérer leurs patrimoines. L’immeuble du 4 rue Jules-Ferry propose des logements loués à des tarifs sociaux et accueille une vingtaine d’appartements. La méthode d’isolation retenue, une première en Île-de-France, est celle proposée par le cabinet Architecture  station qui consiste à préserver la façade. “Pour cet immeuble ouvragé nous avons réalisé des empreintes des moulures, nous avons tout retiré, pour mettre l’immeuble à plat. Nous avons ensuite isolé avec de la laine de roche et nous avons repris les gabarits de moulures que nous avons recollées devant l’isolant”, explique Michel Debizet, directeur du Cabinet Architecture station.

Les travaux, qui ont débuté en mars 2022, vont s’achever en décembre. Cette isolation, d’un montant d’un million d’euros, bénéficie d’une subvention de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) de 200  000 euros, les 800  000  euros restants étant financés par un emprunt. Toutes les fenêtres ont également été changées. L’immeuble, chauffé à l’électricité, bénéficie désormais d’une ventilation qui utilise les anciens conduits de cheminée.

Quelques gestes simples pour réaliser des économies d’énergie à la maison

Remplacez vos ampoules par des LEDS : Pour chaque ampoule à remplacer, choisissez des ampoules LED de classe A+ ou A++

Optimisez l’utilisation de votre lave-linge et lave-vaisselle : Attendez que vos appareils ménagers soient pleins pour les faire  tourner. Évitez les demi-charges. Faites fonctionner vos appareils pendant les heures creuses,  tout en respectant votre voisinage bien sûr.

Adaptez la température selon les pièces : Dans les chambres, la température doit être assez basse, tandis que dans les pièces de vie, vous pouvez régler votre thermostat à 19°C.

Surveillez la consommation de vos appareils électriques : À l’achat d’un nouvel appareil,  pensez à regarder l’étiquette énergie. Éteignez les veilles inutiles (télévision, ordinateur, tablette, etc.) et débranchez les chargeurs de vos appareils chargés.

Watty, un programme pédagogique pour la transition écologique

La sensibilisation aux économies d’énergie est essentielle dès l’école maternelle  et l’école élémentaire pour assurer le changement vers des comportements éco- responsables. Les enfants deviennent les meilleurs ambassadeurs des écogestes  appris dans le cadre scolaire.

Rénovation énergétique : les aides nationales et locales

Recevez un conseil gratuit pour vos rénovations énergétiques

À l’Espaces Permanences de la Ville,  1 avenue du général de Gaulle.

Les conseillers de l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat (ALEC) viennent à la rencontre des Levalloisiens lors de permanences, le 3e vendredi du mois de 14h à 17h.

Pour prendre rendez-vous auprès de l’ALEC : 01 46 49 10 08 – contact@alec-pold.org

Plus d’infos sur : alec-pold.org

L’association SOliHA – Solidaires pour l’habitat reçoit les Levalloisiens tous les mardis de 15h à 17h.

Plus d’info sur SOliHA : soliha.fr

 

Concernant les aides locales, l’ALEC et SOliHA en possèdent une connaissance fine et sont à même de vous accompagner. L’Établissement Public Territorial Paris Ouest La Défense (POLD) propose une aide financière, Ma Rénov’ POLD.

Quelles aides pour rénover votre logement ?

Les aides nationales :

  • MaPrimeRénov,
  • MaPrimeRénov’ Sérénité,
  • Aides privées des fournisseurs d’énergie,
  • TVA à taux réduit,
  • Chèque énergie, etc.

 

 

Le centre commercial So Ouest s’engage

– 80% de l’éclairage des parties communes est en LED, les 20% restants seront remplacés en 2023,

– Réduction de l’éclairage en journée, et adaptation à la luminosité extérieure,

– Déclenchement du chauffage et de la climatisation à partir de certaines températures pour un maintien à 17 degrés l’hiver et 26 degrés l’été.

« So Ouest a économisé 34% de sa consommation énergétique entre 2015 et 2019, et s’engage dans le cadre du plan d’urgence à réduire sa consommation énergétique de 20% supplémentaires en comparaison avec 2019”.

Agnès Fau, Directrice de So Ouest


Ville de Levallois

Hôtel de Ville de Levallois
Place de la République
92300 Levallois
01 49 68 30 00

© 2019 - Direction de la Communication de la Ville de Levallois