awards

HOTEL DE VILLE

Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Tribunes

Tribunes

Afin d’accéder rapidement au contenu, utilisez les raccourcis ci-dessous :

Majorité municipale Opposition municipale

 

MAJORITE MUNICIPALE

 

 

Élections Législatives
Le candidat de votre Majorité Municipale

 
Emmanuel Macron est le nouveau Président de la République. Élu par les Français, il est légitime et la France a tout intérêt à ce qu’il réussisse.
Et, en même temps (pardon pour cette reprise volontaire du langage présidentiel), le flou subsiste sur l’avenir en raison de prises de position successivement contradictoires et de discours souvent obscurs qu’il nous a fallu
déchiffrer.

 
Quand c’est flou, il y a un loup
Or, quand c’est flou, il y a un loup…
Pas question, donc, de signer au nouveau Président un chèque en blanc à l’occasion de l’élection des Députés les 11 et 18 juin prochains.
En Marche est toujours en mouvement, on le sait, mais en marche vers où ? On ne le sait toujours pas !
Sauf sur un point : le parti politique du nouveau Président cherche aujourd’hui à concentrer tout le pouvoir et c’est dangereux, car l’unicité politique est contraire à la démocratie.
Quand un pouvoir est absolu, il se trompe absolument.
En choisissant notre Député, donnons nous donc le moyen de peser sur les choix du nouveau Président, donnons à la France une chance supplémentaire de sortir de la crise économique qui la mine depuis trop longtemps.
Car, c’est un fait, maintenant que le moment de magie présidentielle est passé, nous nous retrouvons face à la même réalité qu’hier, à savoir le chômage, les déficits, l’immigration, les impôts en hausse, la sécurité et le pouvoir d’achat des familles en berne !
Au plan national, il faut donc un groupe Les Républicains et UDI fort à l’Assemblée Nationale, représentant la Droite et le Centre, avec des hommes et des femmes énergiques et compétents, capables de peser face au poids de l’administration d’État et surtout de défendre nos intérêts, ceux de chacun et chacune d’entre nous, habitants de Levallois et de notre circonscription de Levallois-Clichy.

 
Levallois va bien… malgré les socialistes !
Localement, rappelons tout d’abord que Patrick Balkany, notre Député-Maire sortant, a choisi sans hésitation de conserver son mandat de Maire et ne se représente pas à la députation pour respecter la règle du noncumul
imposée par la nouvelle législation.
Alors que la France reste plongée dans une crise de grande ampleur, notre ville de Levallois, dopée par une bonne gestion de proximité et un tissu économique florissant, va bien… et ce n’est pas grâce à la politique du  gouvernement socialiste sortant dont le nouveau Président a été l’influent Ministre de l’Économie !
Notre ville figure parmi les plus attractives de France aux plans économique (plus de 65 000 emplois pour 65 000 habitants, ce qui est unique !), environnemental, social, scolaire, culturel ou sportif. Nos familles, nos seniors, nos enfants, bénéficient en toutes circonstances de services de qualité.
Mais ce bilan remarquable s’est construit contre le gouvernement socialiste. Celui-ci n’a cessé d’entraver nos actions et de ponctionner nos ressources de façon exponentielle, pour atteindre
en 2016 la somme explosive de 27, 4 millions d’euros, soit l’équivalent de 85,7 % de la Taxe d’Habitation acquittée par les Levalloisiens ! Un véritable hold-up !
Malgré cet acharnement, nous avons réussi le choix des économies intelligentes plutôt que celui des augmentations d’impôts.
Nous voulons donc un Député qui, comme l’a fait notre Maire, nous aide à préserver ces
choix.

 
Ni en marche ni en panne !
Alors, bien sûr, nous ne choisirons pas la candidate En Marche car elle acceptera de laisser détruire sans discuter tout ce qui fait la singularité de Levallois et la qualité de vie de ses habitants. Non, nous ne voulons pas d’une candidate déménagée il y a quelques jours seulement de Paris vers Levallois par une formation politique aux choix peu lisibles et en marche vers un devenir incertain.
Nous ne voulons pas non plus de celui qui est le candidat-à-tout, choisi en catimini par un François Fillon, décidément persistant dans l’erreur.
Depuis 1995, plus de vingt ans, ce Monsieur se présente à chaque élection, sans projet ni conviction, sans avoir jamais rien réalisé de concret pour les Levalloisiens.
Son incompétence, son opposition picrocholine et systématique, ses brouilles de girouette égocentrique avec ceux qui l’ont accompagné un temps, victimes temporaires de sa suffisance, l’ont transformé en un marginal permanent.
Qu’il le reste. Le renouveau ne passe pas par un politicien en panne, usé avant l’âge d’avoir tant combiné depuis si longtemps.

 
Un Député en accord avec les Majorités Municipales
Pour notre Majorité Municipale, le choix s’impose d’un homme neuf, d’un homme libre, compétent et sans sectarisme, dont l’ouverture d’esprit n’affaiblit pas les convictions.
Nous avons besoin d’un Député dont l’engagement à Droite et au Centre ne soit pas le résultat, aussi soudain que peu crédible, d’un petit calcul électoral.
Nous avons besoin d’un Député qui soit parfaitement implanté à Levallois, qui maîtrise les problèmes spécifiques de notre ville et les attentes des Levalloisiens.
Nous avons besoin d’un Député qui, pour être efficace doit nécessairement être en accord avec les deux Majorités Municipales, levalloisienne et clichoise.
Nous avons besoin d’un Député qui possède le soutien des Maires et des équipes municipales de nos deux villes, condition sine qua non pour représenter et défendre efficacement leurs habitants.
Oui, nous avons besoin d’un Député dont nous soyons certains de l’engagement et de la fidélité à Levallois.
Les 11 et 18 juin, votez pour Levallois, votez pour le Député qui saura vous représenter !

 

Jean-Yves CAVALLINI
Adjoint au Maire
Président du Groupe de la Majorité Municipale, Rassemblement Pour Levallois,
Les Républicains, UDI, PCD

 

 

 

OPPOSITION MUNICIPALE

 

  • Groupe « Levalloisiens – Renouveau de la Droite et du Centre »

 

Maintenant les législatives : votez !
Nous avons un nouveau Président de la République qui a obtenu les voix de 86 % des Levalloisiens. Pourtant, au premier tour, ce candidat n’en avait obtenu que 31,5%, largement distancé par François Fillon qui recueillait plus de 40% des suffrages dans notre ville. C’est dire si ce vote n’est pas un vote d’adhésion !
On pourrait même considérer que plutôt que de remporter une élection, le Président a remporté un concours… de circonstances !
Quoi qu’il en soit, pour notre courant politique, celui de la droite et du centre, il y a maintenant une priorité : donner une majorité pour la France qui continue à porter nos valeurs, nos priorités, notre projet. C’est donc la bataille des législatives qu’il s’agit de remporter. Il ne s’agit nullement d’esprit de revanche, mais du souhait de pouvoir défendre au mieux nos idées dans la future Assemblée en cherchant à y obtenir la majorité.
Pour se projeter sur les élections des 11 et 18 juin et faire le bon choix, il est important de disposer d’un point de situation sur les forces en présence. On peut à juste titre penser que les socialistes sont moribonds à Levallois où leur candidat a obtenu moins de 5% des voix.  Mais à Clichy, qui fait partie de notre circonscription, les candidats de la France insoumise et du PS totalisent plus de 40% des voix… Et sur la circonscription, c’est bien le candidat d’En Marche qui arrive en tête, devançant François Fillon de quelque 400 suffrages.
Il est donc absolument indispensable d’éviter toute division qui aboutirait à une triangulaire au second tour et conduirait au risque de la défaite. Nous devions gagner cette élection présidentielle ; ne prenons pas le risque de perdre l’élection législative sur Levallois-Clichy. Les sympathisants de la droite et du centre ont joué le jeu de la primaire et ont su se rassembler pour donner un élan à notre candidat ; nous savons malheureusement quelles perfidies politico-médiatiques ont ensuite cassé cette dynamique. Les partis Les Républicains et UDI ont entériné et réitéré leur soutien à un candidat sur notre circonscription. Il est indispensable que tous les soutiens lui soient acquis dès le premier tour de l’élection législative. Les démarches de dissidence, les usurpations de soutiens non obtenus, les actions de calomnie, les rancoeurs locales qui conduiraient à une candidature de division porteront une responsabilité immense si nous ne parvenions pas à conserver notre circonscription. Au travers de ces intrigues, certains sombrent dans l’ambiguïté… Pour notre part, nous sommes en ordre vers la clarté : nous avons un candidat investi sur Levallois-Clichy pour assurer une majorité de la droite et du centre à l’Assemblée. Votez clairement les 11 et 18 juin.

 

Groupe « Levalloisiens – Renouveau de la Droite et du Centre »
Arnaud de Courson, Frédérique Collet, Nathalie Mottez, Stéphane Geffrier, Séverine Lévy et Catherine Vaudevire.
Permanence : 36, rue Edouard Vaillant à Levallois.
Pour nous contacter : 07 61 77 92 92 ou levalloisiens@gmail.com et surtout www.levalloisiens.fr

 

 

  • Conseillers municipaux PS

 

N’ayant pas reçu dans les délais impartis la Tribune libre de la liste “Une autre histoire pour Levallois” PS – EE-LV,
la Rédaction d’Info Levallois n’a pas été en mesure de la publier.

 

« Une autre histoire pour Levallois » – PS – EE-LV
www.autrehistoirelevallois.fr

Anne-Eugénie Faure
Jean-Laurent Turbet
Dominique Cloarec